Lille : des chemises anti-transpirantes, antitaches et extensibles

Non classé
Jules Petras
Jules Petras

La chemise anti-transpirante avait été lancée en Alsace en 2012 par l’entreprise agréée Virtuose. Son procédé FreshMax avait fait des émules !

Et voilà que Sébastien FRANCOIS, consultant chez Capgemini Consulting, las d’être obligé de changer de chemises entre 2 rendez-vous (entre restaurants, trains, taxis… les “accidents” de chemise étaient pratiquement son lot quotidien), a eu l’idée de créer une chemise : anti-transpirante, antitache et stretch.

Sportif invétéré, il ne comprenait pas pourquoi il pouvait gravir une montagne avec des textiles techniques avancés et travailler avec des chemises en coton basiques.

 

Alors il décide de se lancer et répondre lui-même à ce paradoxe. Mais comment concrétiser l’idée en une réalisation quand on n’y connait pas grand chose en textile ? On se rapproche d’un incubateur textile bien sûr !

Basé à Tourcoing, Sébastien FRANCOIS a commencé par le commencement, contacter le pôle textile local pour lui poser ses questions et lui proposer ses idées. Dans le Nord, c’est le CETI et surtout Innotex (un incubateur textile) qui l’ont accompagné dans son projet. Pour l’aider à transposer les applications du domaine des textiles sportifs à des textiles + classiques.

Il s’associe alors à Pauline Guesné pour créer la marque de chemise Le Lab. Grâce à un travail d’équipe : créateur, incubateur, industriel français et un tailleur parisien (pour ajuster la coupe et apporter les finitions haut de gamme de la chemise) le projet se concrétise : le tissu de la chemise est traité pour lui conférer un effet déperlant, antitache et facilitant le repassage.

Depuis le 21 octobre 2015, les 2 associés qui ont monté leur projet à Lille, ont lancé une campagne de “Crowdfunding” sur Kickstarter pour les précommandes de leurs chemises. Cette campagne de financement a bien fonctionné et les premières chemises devraient être livrées prochainement (mi 2016).

Pour cette première campagne de production, le tissu est fabriqué en Asie et la confection est réalisée en Roumanie, les premiers prototypes, quant à eux ont été fabriqués à Tourcoing. Mais bien des tisseurs français (vosgiens notamment), pourraient proposer leur expertise pour fabriquer ce tissu en France. Cela pourrait permettre aux chemises d’obtenir le label “tissu labellisé France terre textile”, gage que le tissu a été fabriqué en France, selon les règles environnementales et sociales françaises…

Partager cette page

Email
Facebook
Twitter
LinkedIn